Village de Mouthe
dans le Doubs
La Transjurassienne

 

 LA TRANSJURASSIENNE

 

 

 

 

 

 

 

 

L’initiative de ce grand rassemblement de skieurs sur un parcours linéaire transfrontalier a été l’œuvre de deux ardents défenseurs des disciplines nordiques et du ski de fond en particulier. 

Georges BERTHET qui, après avoir représenté la France en tant que coureur aux Jeux Olympiques de 1924 à Chamonix, accéda à diverses fonctions dans le milieu du ski régional et national notamment comme Président du Comité Régional de ski et membre du Comté Directeur FFS.

 

Jacky MANDRILLON, journaliste au « Progrès » est l’auteur de nombreux articles sur le ski de fond depuis les années 1952-53. Jurassien de pure souche, il a de par son métier côtoyé de nombreux champions de ski de toutes les nations et de nombreux journalistes du monde sportif. En matière de ski de fond, il était un orfèvre reconnu bien au-delà de nos frontières et un ardent défenseur du développement et de l’engouement de cette discipline.

 

Aussi en 1978, ces deux amis se lancèrent dans la bataille et aussi peut-être dans l’aventure en mettant sur pieds en 1979 : 

LA PROGRESSIME TRANSJURASSIENNE DU JURA 

avec l’appui du Ministre de la Jeunesse et des Sports, du Journal le Progrès et d’un petit comité formé par quelques membres du Comité Régional de Ski. Mais, cette année-là, les cieux n’étaient pas avec les organisateurs car malgré les chutes de neige de Janvier, le mois de Février vit s’abattre des trombes d’eau qui firent fondre cette précieuse manne et au grand regret des organisateurs, la course prévue le 18 février fut annulée.

 

Connaissant la devise des francs-comtois qui traduit bien leur opiniâtreté « Franc-Comtois, rends-toi nénni ma foi », l’édition 1980 fut mise sur pieds dès le printemps 1979 avec une structure d’organisation plus importante, mais hélas, les deux promoteurs de cette magnifique épreuve n’ont pas eu la joie de voir leurs rêves se réaliser ; tous deux nous ont quittés cette même année, après une implacable maladie :

Georges BERTHET, le 13 août à l’âge de 76 ans

Jacky MANDRILLON, le 18 octobre à l’âge de 48 ans 

L’œuvre entreprise par ses deux fondateurs ne pouvait être abandonnée. 

Au printemps 1979, Georges BERTHET, un des fondateurs de la Transjurassienne confie à Marc DOLE la responsabilité de l’épreuve.

 Ainsi, depuis 1980, la Progressime Transjurassienne a acquis ses lettres de noblesse et la réputation de son organisation a dépassé les frontières. 

Fin 1983, la course prend définitivement le nom de : LA TRANSJURASSIENNE 

Marc DOLE, Père adoptif, assurera le renom international de l’épreuve pendant 13 ans. 

La Transjurassienne devient son enfant, sa fierté, sa réussite. 

Il lui consacre tout son temps et lui donne tout son enthousiasme, sa puissance de travail, son insatiable envie de mordre dans la vie. 

Souvent critiqué, toujours respecté et respectueux, le « vieux lion » n’est jamais guidé par autre chose qu’un amour inconditionnel de son massif et une passion indéfectible pour le ski. 

Mercredi 27 janvier 1993, la neige tombe sur le Massif Jurassien et Marc DOLE nous quitte dignement en luttant jusqu’au bout avec une foi admirable. En gravissant la dernière marche, Marc DOLE franchit la porte du Paradis Blanc où il rejoint Georges BERTHET, Jacques MANDRILLON et quelques autres apôtres du ski jurassien. Ce jour-là, le Massif du Jura perd un Grand Ambassadeur du Ski.

 Marc DOLE ne vivra plus La Transjurassienne; cette « orpheline » qu’il a élevée comme son propre enfant. Elle continuera à grandir sans lui, triste d’avoir perdu un nouveau père spirituel que personne n’oubliera de sitôt. 

Il laissera l’empreinte indélébile d’un homme de grande envergure.

 Un vrai comtois, plutôt solide, de caractère, sachant aussi ouvrir la voie dans la neige de nos montagnes jurassiennes pour que tous puissent avancer. 

www.transjurassienne.com

 

 

La Transjurassienne aura lieu les 10 et 11 février 2018

76 Km entre Lamoura et Mouthe